observatoire  BEAUREGARD
> Valorisation concertée des centres urbains <
| Perception Citoyenne | Perception Technique | Démarche Participative | Activités | Infos Utiles |
Vous êtes Page d'accueil > >

Bachant : Potentialités patrimoniales et urbanistiques


Commune du Sud de l’Agglomération Maubeuge Val de Sambre, Bachant offre à ses habitants un cadre de vie de qualité, au bord de la Sambre et parmi les bocages, protégés par les documents d’urbanisme.

           

            Organisé autour d’une place largement plantée bordée des principaux édifices publics et d’une voie parallèle à la Sambre (rue de la cavée-rue de la puissance), le village de Bachant a vu sa population s’accroître suite à l’industrialisation du pôle que constitue Aulnoye-Aymeries au sud de l’agglomération. Le centre plus ancien, s’est vu alors annexer des habitations issues de modes opératoires industriels, les habitations rurales côtoyant ainsi les demeures de type Art Déco. Plus en périphérie, des quartiers entiers sont venus palier le manque de logements ouvriers ; l’exemple le plus marquant à Bachant étant de toute évidence le coron Lamour, rue de Maubeuge.

 

            L’arrivée du chemin de fer n’a pas qu’apporté des points forts à la commune ; la proximité de la gare de triage Aulnésienne, ainsi que le relief marqué, ont forcé l’installation d’un ouvrage d’art important, isolant une partie du village de son centre. Aujourd’hui se pose la question du rattachement, tant physique que culturel, d’une portion de village abandonnée.


Evoquons quelques constats ou observations des techniciens lors des relevés de terrain et appelant à notre sens une réflexion complémentaire :

 

Potentialités :

1 – Un centre villageois de qualité, ayant la particularité de s’organiser autour d’un vaste espace planté où trouvent leur place l’église, mais aussi des terrains de jeu. C’est autour de ce grand espace, la place Stiévenard, que sont situés les principaux équipements villageois (mairie, poste...)

2 – De nombreux exemples de l’architecture traditionnelle rurale à industrielle sont disséminés sur le territoire de Bachant, à l’image des grandes périodes ayant favorisé le développement du village,

 3 - Le chemin de halage, lieu de promenade offrant des vues de qualité sur le paysage naturel.

 4 – La rue de la Puissance, qui est l’une des voies les plus anciennes du village, concentre une grande partie des constructions les plus anciennes, alignant plusieurs fermes à cour carrée et fermes en marteau,

5 – De nombreux prés bocagers, protégés par les documents d’urbanisme, entourent le tissu urbain.

 

 Problématiques à améliorer :

1 – Une série d’habitat ouvrier est totalement isolée du centre, au Nord-Est du village, le long de la D959,

 2 – Le questionnement que pose toute l’extension du village, de l’autre côté de l’ouvrage d’art nécessité par la proximité de la gare ferroviaire d’Aulnoye-Aymeries. Une grande partie de ces logements ne semblent pas posséder le niveau de confort commun ; plusieurs parcelles sont occupées par des caravanes fixes habitées.

3 – La commune, pour faire face à un trafic routier dangereux pour la sécurité de ses habitants, a du mettre en place des dispositifs visant à compliquer les cheminements automobiles. La mise en place de sens uniques est la solution adoptée par la commune.

 4 – L’implantation des lotissements de ces dernières décennies, à proximité de la rue du Calvaire ainsi que celle des deux cités de la rue de la Puissance, ne vise pas à un resserrement urbain, mais contribue bien un étalement qu’il est nécessaire de stopper. Situés relativement loin du centre ville, ces habitants sont alors dépendants totalement de leur véhicule.

 


Pour télécharger le document, cliquez ici.
D'autres documents à consulter pour la commune :

  
Le projet Beauregard
  
> Bien Etudier l’Aménagement Urbain Et Garantir le Renouvellement Durable <